Au sommaire du numéro 102 de Kadath
  • Ce numéro spécial de Kadath est entièrement consacré aux origines de la Chine. Jacques Gossart, l’auteur de ce numéro, y étudie les premiers temps de la civilisation chinoise du double point de vue de la science historique et de la mythologie, en comparant systématiquement les données archéologiques et les récits légendaires.

  • A la recherche de Kadath... Le temps des synthèses
    “Pour lire ce texte, cliquez ici”

  • Il devient alors possible d’établir des parallèles entre archéologie et mythologie ; de retrouver, au cœur des légendes, des éléments historiques qui viennent confirmer nombre d’hypothèses scientifiques, relatives notamment à la si riche et si complexe époque néolithique. Des faits et des personnages légendaires acquièrent ainsi une dimension historique insoupçonnée ; les souverains de la dynastie mythique des Xia, l’Empereur Jaune, le génial Fu Xi ou encore Yu le Grand… sont autant de personnages qui quittent les brumes du mythe pour entrer dans le domaine de l’Histoire.

      
    La préhistoire chinoise en deux images. A gauche, un moulage du crâne de l'Homme de Pékin (l'original a disparu) ;
    à droite, une poterie typique de la région de Banpo (culture néolithique de Yangshao), décorée d'un masque humain associé a des poissons.

  • Cet essai est aussi l’occasion pour l’auteur d’analyser un certain nombre de problèmes archéologiques en rapport avec les premiers pas de la civilisation chinoise. C’est ainsi que sont abordées des énigmes telles le fameux disque bi, certaines connaissances techniques et scientifiques anachroniques, entre autres en métallurgie et en astronomie, les tout débuts de l’écriture, les possibilités de voyages transocéaniques des marins chinois dès le XIIIe siècle avant J.-C. et les étranges similitudes culturelles entre les Shang et les Olmèques d’Amérique centrale.


    Deux disques bi en jade, du plus petit au plus grand.


    Yu le Grand, fondateur légendaire de la dynastie des Xia.