Au sommaire du numéro 104 de Kadath
  • La carte du Vinland est un de ces sujets qui n’en finissent pas de rebondir. Quantité de livres et d’articles lui sont consacrés, et notamment dans Kadath. Que sait-on réellement aujourd’hui de ce fameux Vinland dont parlent les sagas ? Qu’en est-il réellement de la présence des Vikings en Amérique ? Pour répondre à ces passionnantes questions, Michel Dethier passe en revue l’ensemble des informations dont nous disposons : les légendes bien sûr, mais aussi les résultats des travaux historiques, archéologiques et ethnologiques, ainsi que les analyses de laboratoire portant sur la fameuse carte.
    “Pour lire un extrait, cliquez ici”


    La carte dite du Vinland (Yale University).

  • Autre grand mystère archéologique abordé dans ce numéro : l’île de Pâques. C’est un spécialiste de l’île, Louis Cruchet, qui nous emmène à la découverte d’un type de structure pascuane dont on entend rarement parler : les pipi horeko. Dans le cadre de ses nombreuses études sur le terrain, l’auteur a pu constater l’intérêt archéoastronomique d’un grand nombre de sites. En particulier, l’analyse approfondie des structures nommées pipi horeko amènent Louis Cruchet à la conclusion que leur orientation pourrait être en rapport avec le cycle de l’homme-oiseau.


    Le centre d'un ensemble de pipi horeko, à l'est de la baie de La Pérouse.

  • Il faudrait être coupé de tout, ne pas écouter la radio, ne pas regarder la télévision, ne pas lire les journaux pour ignorer l’existence des “crânes de cristal”, partenaires d’Indiana Jones dans ses dernières aventures. Mais au-delà de la fiction, qu’en est-il de ces curieux objets ? Ils sont certes fameux mais ne seraient-ils pas quelque peu fumeux ? Gordon Rutter s’est penché sur la question et nous livre ses conclusions.


    Le crâne de cristal le plus fameux, dit “du destin”.

  • Les lecteurs de Kadath connaissent bien Glozel, le site autant que les acteurs de cette incroyable affaire qui a fait vibrer la France dans les années '20. Le dossier publié aujourd’hui par Patrick Ferryn, Georges Rigondet et Hans-Rudolf Hitz propose quelques aspects moins connus de l’affaire de Glozel, à commencer par une analyse de l’activité des verriers qui œuvraient dans la région durant le Moyen Age et dont on a retrouvé de nombreuses traces durant les fouilles. Vient ensuite la présentation et le déchiffrement d’une inscription glozélienne figurant sur un fragment d’objet connu sous le nom “d’assiette de Montaignesson”. A lire également en introduction à ce dossier, un émouvant hommage à l’inventeur du site, Emile Fradin, âgé de 103 ans au moment de la parution de ce numéro. Emile Fradin est décédé en ce début 2010.
    “Pour lire ce texte, cliquez ici”


    En 1970, Emile Fradin (à droite) recevait l'historien Pierre Carnac.


    "Fragment de l'assiette dite “de Montaignesson”, portant des caractères de type glozélien.