la Ora na e Maeva

À la rencontre improbable de la mythologie celtique et de la culture maori, une intrigue se tisse autour de la mystérieuse île de Pâques. Invitation au voyage par le pouvoir des mots, quelques détours singuliers dans des paysages intimes, une fantasmagorie où l’imaginaire et le réel se mêlent intensément. À la frontière du roman et de l’essai, une œuvre forte qui convie à retrouver, de l’autre côté du miroir, la matrice invisible qui nous relie aux peuples « racines ». Mémoire des alliances et du sacré au cœur des principes universels de la vie.

Daniel Père, Ia Ora na e Maeva, Éditions Edilivre 2015.